CLAISSE Robert Théophile

Claisse Victor Théophile
Chasseur au 16e bataillon de chasseurs à pied
Mort pour la France

Inscrit sur le MAM de Stenay et sur le marbre de l’église Saint-Grégoire.

Biographie

Claisse Robert Théophile est né à Stenay, le 10 avril 1895. Fils de Jean-Baptiste, cultivateur, et de Malot Catherine Victorine, il exerce la profession de cultivateur au moment de son recrutement. Célibataire sans enfant, Il est incorporé au 161e R.I. en décembre 1914. Passé au 16e B.C.P en juin 1915, il est tué en action, le 30 juin 1915.

Parcours militaire

Claisse Robert Théophile est recruté à Mézières sous le matricule 537, classe 1914 (fiche matricule transmise à Bar-le-Duc sous le n° 2106). Il passe au 94e R.I., le 13/04/1915 puis au 16e B.C.P., le 22/06/1915.

Depuis janvier 1915, le 32e corps français est engagé dans la très meurtrière bataille d’Argonne, sur les positions de Marie-Thérèse, La Harazée et Bagatelle. Deux divisions sont affectées à la défense de ce secteur : la 40e D.I. et la 42e D.I. au sein de laquelle opèrent le 16e B.C.P. et son bataillon frère, le 8e B.C.P.

IGN Argonne, bois de la Gruerie

Le 32e C.A. est opposé au 13e corps allemand et une partie du 16ecorps de Metz abondamment pourvu en pionniers spécialistes de la guerre des mines.
Le 1er semestre 1915 verra sur le front du 32e C.A., une série d’offensives plus meurtrières les unes que les autres, pour gagner quelques centaines de mètres ou un bout de tranchée. C’est aussi le début de la guerre des mines où chacun creuse, sous les tranchées adverses, des sapes à l’extrémité desquelles un fourneau est rempli de plusieurs tonnes de dynamite, qui engloutira ouvrages et soldats dans une explosion apocalyptique.

Vienne le Château dans la Grande Guerre

Le 30 juin 1915, à 4 h 45, l’ennemi ouvre, sur les positions de la 42eD.I., un feu d’artillerie d’une intensité effroyable. Il envoie des centaines de gros minen (mines) sur les tranchées françaises. Après 4 heures de bombardement, les Allemands déclenchent une attaque d’infanterie sur tout le front de Bagatelle. Le 16e B.C.P. qui était au repos aux abris de Beaumanoir, reçoit l’ordre d’attaquer l’ouvrage « G » que l’ennemi a conquis. Au milieu d’une colossale débandade des autres unités françaises, le bataillon essaie de progresser vers le retranchement « G » mais les Allemands sont déjà à hauteur des abris. Les chasseurs qui ont pris position derrière les toitures des gourbis fusillent l’ennemi à bout portant. Ce dernier finit par reculer, permettant au 8e B.C.P. d’occuper le point « G ».

Carte des combats de la Gruerie en 1915

Claisse Robert Théophile est tué au cours de cet assaut.

Claisse Robert Théophile repose en ossuaire au cimetière militaire de La Harazée.

Cimetière militaire français de la Harazée
Ossuaire de la Harazée.

Pas de décoration ni de citation connues.

Sources :

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s