Archives pour la catégorie Monument

American Memorial Church

American Memorial Church de Château-Thierry

Retranscrit d’après le fascicule “Château-Thierry, Temple mémorial américain

Le Temple-Mémorial américain de Château-Thierry est un bâtiment très particulier, édifié à l’initiative des Églises réformées américaines en l’honneur de ses membres morts sur le sol français en 1917-1918, lors de la Grande Guerre, essentiellement lors de la seconde bataille de la Marne.
Le jour de l’inauguration, la Reformed Church of America en fit don à l’Église réformée de France, couronnant un faisceau de relations tissées entre les églises protestantes françaises et américaines qui existaient déjà avant le début de la guerre.

Lire la suite American Memorial Church

Site du gros canon de Semide

Site du gros canon de Semide (08)

Sommaire :

  1. Préambule.
  2.  Situation.
  3. Présentation du site du gros canon de Semide.
  4. Historique.
  5. Répartition des sites comparables sur l’hexagone.
  6. Intérêt de préserver le site du canon de Semide.
  7. Tentative de réhabilitation en 1996-1997.
  8. Argumentation et circuit de visite possible.
  9. Conclusions.
A suivre

Château des Tilleuls

Le château des Tilleuls à Stenay

Entre 1879 et 1881, Henri du Verdier acquiert une partie des terrains et jardins situés entre l’avenue des Tilleuls et le chemin de Cervisy. Marié à Marie Eugénie Drappier, fille de banquier et d’industriel, il exerce la profession de rentier.

Il fait construire sur cette nouvelle propriété de luxueuses écuries et une magnifique bâtisse dénommée par les Stenaisiens ; château des Tilleuls. La propriété est ceinte d’un mur de pierre doté d’un somptueux portail en fer forgé aussi reluisant et sophistiqué que les grilles de la place Stanislas aux dires des personnes qui l’ont contemplé. Du côté de la rue des bas remparts, l’édifice affiche une architecture assez sobre sur une perspective relativement bouchée.

Lire la suite Château des Tilleuls

Les bornes Maureau-Vauthier

Les bornes Vauthier

Vous avez certainement déjà remarqué, lors de vos déplacements sur Verdun, ou sur d’autres champs de bataille de 1914-1918, d’étranges bornes placées çà et là, à une intersection de routes, à proximité d’un village détruit, sur un chemin forestier, etc. Vous vous êtes sans doute demandé ce qu’elles représentaient et qui avait bien pu les ériger à cet endroit. Peut-être les avez-vous confondues avec les bornes de la Voie Sacrée ou celles de la Liberté ; voici la réponse avec un peu d’histoire.

Lire la suite Les bornes Maureau-Vauthier

Monument aux morts, (info)

Membres du comité du monument aux morts de Stenay

Composition du comité à la date du 1er mai 1921

Présidents d’honneursFonctions
Mme Jodin (1)Présidente du  comité des pupilles de la Nation
M. le général PouginGénéral de brigade
 M. l’abbé MoutonCuré doyen de Stenay
 M. DrappierMaire honoraire de Stenay
 BureauFonctions
M. CharlotConseiller général (président)
M. PrimardMaire (vice-président)
M. PierrotConseiller d’arrondissement (vice-président)
M. VigourConseiller municipal (trésorier)
M. CremonConseiller municipal (secrétaire)
 MembresFonctions
M. RidouardPremier adjoint
M. RenaultDeuxième adjoint
M. BastienPrésident du groupe économique des intérêts
M. ColinVice-président O.N.A.C.
M. DuchêneConseiller municipal
M. GerbeauxPrésident des médaillés militaires
M. le Baron de MaretPrésident de la Sentinelle
M. GuilmartConseiller municipal
M. JiasonPrésident de l’Espérance
M. LallemandPrésident honoraire du groupe symphonique
M. PoterlotPrésident du groupe symphonique et C.M

À la suite de la création de ce comité, un article parut sur le Bulletin meusien qui informait la population en ces termes :

“Dans le but d’éviter toute omission dans l’établissement de la liste des noms des enfants de Stenay qui figureront sur le monument, le Comité serait reconnaissant à leurs parents et amis de s’assurer de leur inscription. Prière de s’adresser au Maire.

Puis en juillet 1922 :

“La population est avisée que la liste des noms des Morts militaires et civils à inscrire sur le monument, est déposée à la Mairie, où elle peut être consultée, afin d’éviter des omissions.Il ne pourra plus être tenu compte des réclamations qui seraient présentées après le 15 août 1922.” 

(1) Mme Jodin est présidente de la section cantonale des pupilles de la Nation.

Source : Le Bulletin meusien, mai 1921

Monument de Cesse

Monument de la 87e brigade à Cesse

Ce monument aux morts fut érigé à l’initiative d’un comité rassemblant des membres du 42e régiment d’artillerie et du 120e régiment d’infanterie. Placé à la cote 190, sur le trajet des chasseurs du 9e B.C.P. lors de leur attaque sur Cesse, il fut inauguré le 27 août 1921, soit sept ans, jour pour jour, après la fameuse bataille de Cesse et de Luzy-Saint-Martin. À cette occasion, une importante revue eut lieu, où toutes les unités concernées étaient représentées. Après la cérémonie religieuse, les discours et les décorations, la troupe défila sur la route Laneuville-Beaumont et rendit les honneurs devant monument.

Lire la suite Monument de Cesse

Monument aux morts (4/4)

Le monument aux morts de Stenay

4e partie

Le monument aux morts décodé par les élèves de Mme JOSSERON Pascale, MM. CHEVALIER Yohan et MERCIER Stéphane

7.) Esthétique et symbolique du monument aux morts de Stenay.

7.1.) Construction et inauguration

  • Année de construction : 1923
  • Architecte : BAUDIN
  • Statuaire : JOUANNEAULTStatuaire : JOUANNEAULT
  • Marbrier : BODART
  • Coût : 30 000 F = 30 000 € de nos jours (convertisseur INSEE).
  • Date d’inauguration : 12 août 1923
  • Officiels présents : R. Poincaré, président du Conseil, A. Maginot, ministre de la guerre, L. Franchet d’Espèrey, maréchal de France, ancien commandant du 18e B.C.P., H. Charlot, maire de Stenay et conseiller général du canton de Stenay.
Lire la suite Monument aux morts (4/4)

Monument aux morts (3/4)

Le monument aux morts de Stenay

3e partie

5.) Le financement du M.A.M.

Le prix du monument est couvert jusqu’à 21859.6 F, provenant de collectes, fêtes, vente d’insignes, intérêts du compte en banques relatif au monument, au 31 décembre 1921.

La subvention gouvernementale dont les coefficients de calcul sont exposés, ci-après, figure certainement dans le budget ci-dessus mais il n’en est fait mention nulle part. Pour info, Stenay dénombre 136 morts pour la France pour une population estimée à 2728 personnes au recensement 1911.

Lire la suite Monument aux morts (3/4)

Monument aux morts (2/4)

Le monument aux morts de Stenay

2e partie

3.) Le comité du monument

Les exigences réglementaires contraignantes et la volonté d’élever un monument digne du sacrifice de la ville et de ses enfants, conduisent la municipalité de Stenay à créer un comité du monument. Ce comité, dont nous n’avons retrouvé ni la date de création, ni la composition, ni même les traces de son travail, a vraisemblablement été créé en 1920, après la circulaire du 10 mai.

Lire la suite Monument aux morts (2/4)