Archives du mot-clé Souvenir

Ambroise Julien

Ambroise Julien (pas de photo disponible)
Caporal au 151e Régiment d’Infanterie.
Mort pour la France

Inscrit sur le M.A.M. de Stenay et sur le marbre de l’église Saint-Grégoire.

Biographie

Ambroise Julien est né à Stenay, le 21 septembre 1893. Fils de Laurent, cocher, et de Delime Marie Honorine, il exerce la profession de Clerc de notaire. Célibataire, il effectue son service militaire au sein du 151e R.I. au moment de la mobilisation générale. Il est porté disparu à Pierrepont, le 22 août 1914, lors de la bataille des frontières. Il est déclaré tué à l’ennemi, par jugement, en 1920.

Lire la suite Ambroise Julien

In Flanders Fields

John Alexander McCRAE (30 novembre 1872–28 janvier 1918) était un médecin canadien qui combattit sur le front occidental en 1914. C’est en avril 1915, depuis son poste médical situé sur les berges de l’Yser, qu’il vit les coquelicots pousser parmi les croix du cimetière et entendit le cri des oiseaux mêlé au bruit des explosions. Cette perception de la vie au milieu de la mort l’incita à écrire son poème. Il est mort de pneumonie en 1918. Son recueil de poésies a été édité en 1919. Il s’agit du poème le plus connu de toute l’histoire de la première guerre mondiale, encore aujourd’hui enseigné aux élèves britanniques. Le coquelicot est depuis l’emblème de la mémoire des britanniques aux morts du conflit de la première guerre mondiale.

Lire la suite In Flanders Fields

Les bornes Maureau-Vauthier

Les bornes Vauthier

Vous avez certainement déjà remarqué, lors de vos déplacements sur Verdun, ou sur d’autres champs de bataille de 1914-1918, d’étranges bornes placées çà et là, à une intersection de routes, à proximité d’un village détruit, sur un chemin forestier, etc. Vous vous êtes sans doute demandé ce qu’elles représentaient et qui avait bien pu les ériger à cet endroit. Peut-être les avez-vous confondues avec les bornes de la Voie Sacrée ou celles de la Liberté ; voici la réponse avec un peu d’histoire.

Lire la suite Les bornes Maureau-Vauthier

Itinéraire d’un combattant de 14 18 (1/4)

Méthode simplifiée de recherche du parcours d’un combattant mort pour la France.

(On peut appliquer cette méthode pour un combattant connu, non mort pour la France)

Sommaire :

  1. Détermination du nom et des prénoms du combattant.
  2. La fiche MPLF ou N-MPLF.
  3. Les actes de naissance et de décès.
  4. Le recensement de la population et les listes électorales.
  5. La liste de recrutement et le dossier d’engagement.
  6. La fiche matricule.
  7. Le journal des marches et opérations.
  8. Sépultures de guerre, Mémorialgenweb.
  9. Le dossier médical.
  10. Le dossier de rapatriement des corps.
  11. Autres documents utiles pour affiner la recherche.
  12. Liens utiles.
Lire la suite Itinéraire d’un combattant de 14 18 (1/4)

La vengeance de M. « Doucement »

Retranscription d’un récit paru dans la revue du Souvenir Français n° 498.

Le texte est poignant et je n’ai pu m’empêcher de le partager. Il nous fait regarder la vie avec humilité et en toute simplicité.

La vengeance de Monsieur “Doucement”

Monsieur Doucement était un pacifique, ce qui n’est pas le cas de tous les pacifistes. Dans sa vie paisible, il avait de son mieux évité les querelles et travaillé à les apaiser parmi ses parents, amis, voisins, collègues.
Fonctionnaire modèle jusqu’à la cinquantaine ; savant consciencieux plus occupé de son laboratoire et de ses collections que des rivalités et des ambitions, il était toujours demeuré au second plan parce qu’il n’avait rien d’un combatif, détestait la lutte et les bourrades et prétendait dénouer tous les conflits avec de la patience et de la bonne volonté.

Lire la suite La vengeance de M. « Doucement »

Lorin Ernest Jean-Baptiste

Source : mémorialgenweb
Lorin Ernest Jean-Baptiste
4e régiment de tirailleurs algériens
Mort pour la France

Biographie

Lorin Ernest Jean-Baptiste est né le 15 novembre 1885 à Cervisy. Fils de Pierre, manœuvre, et de Vaulard Philomène, sans profession, il est employé comme manœuvre à Stenay.

Il se marie le 6 janvier 1914, à Mohon, avec melle Delavallée Blanche Germaine. Ils habitent dans la région parisienne, à Gagny, dans le 93. Ils ont un enfant, Raymond, né à Sousse en Tunisie, le 25 octobre 1914.

Lire la suite Lorin Ernest Jean-Baptiste