Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Stenay avant-apres

Soldats du 356e régiment d’infanterie US de la 89e division se reposant près du pont détruit au-dessus du bief. La photo a été prise le 14/11/1918 par le lieutenant Paul W. Cloud du Signal Corps.
On reconnait sur la photo le bâtiment “Drapier” qui n’a pas beaucoup changé.
Photo du Signal Corps USA, Archives Nationales US.

356e Infanterie US à Stenay
Avenue Aristide Briand à Stenay
Bénédiction des cloches de Stenay

Pendant la Grande Guerre, le blocus maritime allié conduisit à une importante pénurie de matières premières en Allemagne.
Pour pallier cette pénurie, les Allemands récupérèrent dans les territoires occupés tous les métaux disponibles et surtout les métaux nobles comme le cuivre, l’aluminium, l’étain et le bronze, pour leurs industries d’armement.

C’est ainsi qu’en août 1917, les cloches de l’église Saint-Grégoire furent déposées et envoyées en Allemagne pour y être fondues.
Le dimanche 19 avril 1925, à 14h30, plus de 3000 personnes envahirent l’église de Stenay pour assister au baptême de 5 nouvelles cloches fabriquées par les Ateliers Farnier à Robécourt et payées avec les dommages de guerre.
Monseigneur Ginisty qui, assisté de M. le vicaire général Dion, de M. l’archiprêtre de Montmédy, de M. Mouton doyen de Stenay, de MM les promoteurs du canton de Dun et de Stenay, du révérend père Nicolas et d’une dizaine de prêtres de la région, bénit ces cinq merveilles prénommées du nom de leurs marraines:

  • Maria-Éléonore,
  • Eugénie-Gabrielle-Hélène,
  • Marguerite-Émilienne,
  • Madeleine-Charlotte-Jeanne,
  • Marguerite-Andrée-Georgette-Yvonne.

Les cloches avaient été adroitement suspendues dans l’avant-chœur par des mains fortes et habiles dirigées par M. l’abbé Bardin curé de Baalon, et par MM. Henrion et Pleutin menuisiers-charpentier à Stenay.
Les mains ingénieuses et délicates des marraines avaient orné le tout avec un goût exquis que surent apprécier tous ceux qui s’approchèrent pour contempler leur chef-d’œuvre.
Sources : la Croix Meusienne du 25/04/1925 et le Lien n° 151 de mars 1998.

Église Saint-Grégoire de nos jours

Photo de propagande allemande visant à démystifier la barbarie de l’occupant. La photo est prise devant l’école de musique de Stenay.

Allemands posant avec des enfants à Stenay
École de musique de Stenay

Source :

A.M.Stenay, revue sous les Arcades.

Photos et cartes :

  • C.P.A. ; A.M.Stenay, collection VOLUER, série Z
  • Sous les Arcades
  • Photos actuelles ; A.CESARINI
  • Vues aériennes actuelles ; Google Earth

Une réflexion sur « Stenay avant-apres »

  1. Bonjour,
    Je suis la petite fille de M. et Mme Auguste CHARLOT, imprimeur au 6 rue Carnot à Stenay. Ils ont vécu à Stenay un peu avant la Seconde Guerre Mondiale jusqu’à dans les années 1990.
    Ils m’ont élevée et j’ai vécu à Stenay jusqu’à mes 7 ans. Je suis donc très imprégnée par cette ville et je suis très touchée par la découverte de votre travail si riche de photos et de commentaires au sujet de la Grande Guerre.
    Je tiens à vous en remercier.
    Bien cordialement.
    Sylvie MIRA

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Tout sur Stenay en 1914 1918

%d blogueurs aiment cette page :